Joseph Incardona – Chaleur

Incardona.jpg

Finlande. La petite ville d’Heinola, 20.000 habitants, abrite un des nombreux sports insolites qui parsèment le pays : un championnat du monde de sauna s’y déroule tous les ans et couronne celui qui est capable de rester le plus longtemps possible dans un sauna à 110°C. Intriguant, non ? Si vous voulez en savoir plus, venez découvrir le roman Chaleur de Joseph Incardona, paru aux Editions Finitude, qui met en scène la rivalité des deux finalistes…

Joseph Incardona est un écrivain et scénariste suisse qui compte à son actif une dizaine de romans. Il s’est inspiré d’un fait divers ayant eu lieu lors du championnat du monde de sauna en 2010 pour constituer le cadre pour le moins original de ce roman.

Chaleur est découpé en 5 parties au cours desquelles on suit l’évolution de la compétition : les qualifications (102 concurrents inscrits), le premier tour, le second tour, les demi-finales avant d’aborder la finale. Comme lors de la dernière édition, le favori est le champion sortant, Niko Tanner, la star locale, acteur porno « bio », un colosse qui use et abuse de tous les plaisirs terrestres ; mais le Russe Igor Azarov, tout le contraire de son adversaire, petit, sec, ascétique, a décidé que cette année, c’est lui qui remporterait le championnat. Niko doute, et il sent bien que c’est l’une des dernières fois qu’il peut gagner :

Niko Tanner nage dans ces eaux troubles dites de la « maturité », cette décennie précédant le début réel de la vieillesse. Au seuil de la mesquinerie, du calcul des forces et des énergies à sécréter avec raison.

Comme le précise l’auteur à la fin du livre, « l’homme a cette capacité d’absolu qui, même dans les évènements en apparence les plus ridicules, touche au tragique et, parfois, à la grâce« . C’est cette quête de l’absolu qu’il s’évertue à restituer dans la compétition ; j’ai été vraiment surpris par la concentration, le sérieux investis par les concurrents. Séduit par le début du livre, je m’étais dit que le récit allait gagner en suspense et en intensité au fil des pages. Et c’est là qu’est ma déception.

Très rapidement, le côté léger, ironique du livre, mais surtout les allusions permanentes au sexe et aux performances sexuelles de Niko m’ont lassé de telle sorte que je n’ai pas vu l’intérêt de l’histoire malgré les bonnes intentions de départ. En résumé, vite lu, vite oublié…

Par conséquent :

Achetez-le chez votre bouquiniste si vous le trouvez !

Empruntez-le dans votre bibliothèque si vous voulez vous faire votre propre avis

X Lisez plutôt autre chose

Réf : Chaleur, de Joseph Incardona. Editions Finitude. 2017, 160 p.

Publicités

12 réflexions sur “Joseph Incardona – Chaleur

  1. Merci d’alléger ma liste de lectures . Et comme les critiques sont très bien expliquées je suis certaine d’aller dans le même sens. Beaucoup de livres dits humoristiques me sont tombés des mains. Surtout quand le procédé est répétitif.

    J'aime

    • Merci à toi, il est préférable que tu te concentres sur des 4 ou 5 coquillages :-). Je suis bien d’accord avec toi sur les livres dits humoristiques, j’ai vécu aussi plusieurs fois la même chose.

      J'aime

    • Voilà une bonne question. Je reprends pour ne pas dénaturer la description le passage explicatif dans le livre :
      « Le porno alternatif implique : choix des partenaires, recherche du plaisir, refus de l’humiliation. Les acteurs eux-mêmes décident du planning de tournage. Le « PA » évoque ainsi une sexualité exhibitionniste consensuelle et authentique. L’équivalent d’un label « bio ».
      Doux, équitable et intello.
      Le porno progressiste. »

      J'aime

  2. J’ai eu le même ressenti que toi à la lecture de ce livre : j’en attendais bien d’autre chose…
    Il paraît que son précédent était vraiment très bien : « Derrière les panneaux il y a des hommes » ; une belle intensité noire apparemment. Peut-être faudrait-il le découvrir ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s