Création du Grand Prix des Blogueurs Littéraires

Aux urnes ! 🙂

Agathe The Book

Longtemps, les blogueurs ont été peu reconnus et peu crédibles. Petit à petit, ils sont devenus réellement influents par la multiplicité et la visibilité des réseaux. L’avènement d’instagram et de chroniques accessibles à tous a renforcé cette influence, là où la bienveillance et l’ouverture d’esprit des blogueurs contrastent de plus en plus avec l’avis tranchant ou biaisé des grands intouchables de la littérature française.
N’ayant souvent comme formation littéraire que leur expérience et leur amour des livres, ils sont pour autant tout à même d’émettre une critique fondée sur le style narratif ou l’intrigue d’un roman. Les auteurs recherchent de plus en plus leurs avis et les maisons d’édition font appel à eux pour nombre de partenariats. L’absence notable de rémunération leur confère ainsi une impartialité et objectivité uniques. Les blogueurs et les blogueuses sont avant tout des passionnés ouverts sur le monde, ayant à coeur de partager leur centre…

View original post 630 mots de plus

Publicités

9 réflexions sur “Création du Grand Prix des Blogueurs Littéraires

  1. d’accord mais en partie seulement les multiples envois de livres gratuits CONTRE une critique entaché un peu le processus car si bien sur le blogueur est libre ne me dites pas qu’il fait facilement une mauvaise critique !
    c’est mon seul bémol car autrement je trouve que ce serait une bonne idée à condition de balayer large et de s’appuyer sur un grand nombre de votants
    il es prévu quoi comme prix ?

    J'aime

    • D’après ce qu’on a lu, ils voulaient justement restreindre le choix pour être sûr qu’il y ait suffisamment de votants par titre. Pour le prix, il faudrait peut-être poser la question sur le blog d’Agathe, on ne fait que passer l’information.

      J'aime

  2. Bonjour, ce sont les « critiques reconnus » qui font les grosses piles de livres sur lesquelles beaucoup se ruent car « il a été dit ou écrit ». C’est dommage, la plupart passe à côté de petites merveilles qui ne sont pas à la « mode ». La littérature appauvrie c’est grave. bonne soirée.Claude

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s