Les feuilles allemandes 2019

Chères lectrices, chers lecteurs,

en me promenant dans des librairies ou en feuilletant des magazines littéraires, je me rends de plus en plus compte que la littérature allemande n’est pas assez présente. Récemment, j’ai fait une petite enquête dans une librairie indépendante plutôt bien fournie où j’ai inspecté tous les livres mis en avant. Le résultat ? Pas un seul auteur de langue allemande. Au lieu de m’apitoyer passivement sur leur sort, je souhaite faire appel à vous aujourd’hui pour que l’on mette ensemble les livres de langue allemande sous les projecteurs, tout au cours du mois de novembre, car je suis persuadée que cette littérature le mériterait. J’ai choisi intentionnellement ce mois automnal en pensant à celles et à ceux qui ont du mal à patienter jusqu’en mars pour plonger dans la littérature de l’Europe de l’Est !

Les conditions (peu contraignantes comme vous allez voir) de notre mois Les feuilles allemandes :

  1. lire un livre d’un(e) auteur(e) de la langue allemande (Allemagne, Autriche, Suisse…) tous genres confondus (roman, nouvelles, policier, essaie, poésie, jeunesse…)
  2. vous pouvez dépoussiérer un livre depuis longtemps enfoui dans une bibliothèque ou vous faire plaisir en achetant une nouveauté
  3. partager votre lecture sur votre blogue au cours du mois de novembre et jusqu’au 8 décembre et me communiquer le lien vers votre billet pour que je puisse l’intégrer dans notre bilan à la fin (par mail ou dans les commentaires sous cet article)
  4. si envie, revenez ensuite au point 1

Aucune « inscription » n’est nécessaire, mais un petit clin d’œil si vous participez me ferait plaisir 🙂 J’espère nous voir nombreux et (re)découvrir beaucoup de titres intéressants.

Bonnes lectures

116 réflexions sur “Les feuilles allemandes 2019

  1. Pingback: · Fast genial · Benedict Wells – Livr'escapades

  2. Pingback: Horst Krüger – Un bon Allemand – Et si on bouquinait un peu ?

  3. Pingback: Madame lit La mort à Venise – Madame lit

  4. Pingback: Robert Seethaler – Une vie entière – Et si on bouquinait un peu ?

    • Merci beaucoup pour ta participation, Martine ! Un rendez-vous annuel, oui 🙂 Je vais maintenant préparer un peu Le mois de l’Europe de l’Est mais j’ai déjà quelques idées pour novembre prochain 🙂

      J'aime

  5. Pingback: Melinda Nadj Abonji – Tauben fliegen auf / Pigeon, vole | Passage à l'Est!

  6. Pingback: Heinrich von Kleist – Michael Kohlhaas – Et si on bouquinait un peu ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.