Irène Némirovsky – Chaleur du sang

Il n’est certainement pas nécessaire de présenter Irène Némirovsky, dont le livre le plus connu reste la Suite française. Sur les étals d’une librairie, Patrice a choisi pour moi Chaleur du sang. Le résultat ? Je suis tombée sous le charme de l’écriture et je pense que je ne vais pas tarder à découvrir petit à petit d’autres titres ! Mais revenons d’abord vers l’énigmatique Silvio, Hélène et François…

Hélène et sa famille me font l’effet de vin de dessert, muscat ou frontignan doré que mon palais habitué au vieux bourgogne ne sait plus goûter.

Lire la suite

Publicités

Zygmunt Miloszewski – Les impliqués

Cela faisait un moment que je voulais faire la connaissance de Teodore Szacki – c’est désormais chose faite ! Zygmunt Miloszewski nous a servi d’intermédiaire à travers son roman Les impliqués. Comment se sont déroulées les soirées que j’ai passées en compagnie de ce jeune procureur polonais ? Est-ce que cela m’a donné envie de fixer d’autres rendez-vous avec lui ?

Lire la suite

Gerbrand Bakker – Là-haut, tout est calme

Cela fait un petit moment que nous n’avons pas partagé nos lectures, même si, je vous assure, nous n’avons pas arrêté de tourner des pages ! Et aujourd’hui nous vous disons bonjour des Pays-Bas – oui, car si c’était si calme sur le blog et si je peine à lire vos billets et à répondre à vos commentaires, c’est parce que nous avons décidé de changer d’air. Mais maintenant que nos livres sont à nouveau confortablement installés dans leur nouvel univers et que la librairie française la plus proche a été géolocalisée et les salons de thé repérés, je suis contente de pouvoir partager avec vous ma dernière lecture – Là-haut, tout est calme. L’auteur, Gerbrand Bakker, est néerlandais, en guise de clin d’œil à notre pays d’adoption. Mais est-ce vraiment si calme là-haut ?

Lire la suite

William G. Tapply – Dérive sanglante

Les lectures génèrent des envies différentes : de lire un autre titre, de voyager, de changer de travail… Le roman de William G. Tapply, intitulé Dérive sanglante, m’a fait songer à aller dans le Maine et d’y pousser la porte de la boutique Chez Kate – Appâts et articles de pêche. J’y bavarderais des nouveautés en matière de pêche (là, il faudrait réviser un peu, moi qui n’ai jamais pêché) et puis on irait s’asseoir avec Stoney et Ralph au bord de Bitch Creek… Une idylle qui serait peut-être un peu perturbée par la présence d’un cadavre flottant dans l’eau !

(…) un homme seul et sans racines, sans passé, sans vision nette de l’avenir, juste ces quelques éclats de mémoire flous qui semblaient le rattacher aux bois du Maine.

Lire la suite

Valérie Tong Cuong – Par amour

Si vous lisez parfois le magazine LIRE, vous avez peut-être remarqué une rubrique intitulée Le match où deux livres du même genre, sujet ou style sont comparés et le meilleur désigné. Si ça vous dit, on pourrait faire la même chose aujourd’hui, en mettant Par amour contre Le chant du Rossignol ! Les deux romans traitent en effet de la période de la deuxième guerre mondiale et racontent des destins de femmes.

Qui remportera notre match ? Valérie Tong Cuong ou Kristin Hannah ? France ou Amérique ?

Lire la suite

Glendon Swarthout – Bénis soient les enfants et les bêtes

Et si l’on vous envoyait, à l’age de l’adolescence, dans un camp de vacances dans l’Arizona ? A votre avis, vous atterririez plutôt dans la tribu des Apaches, Sioux, Comanches, Cheyennes, Navajos ou… des Pisseux ? Ce sont justement les garçons du dernier groupe que nous allons accompagner dans ce beau roman initiatique aux allures de western – Bénis soient les enfants et les bêtes de Glendon Swarthout !

Ce sera comme une opération de guérilla, prononça-t-il, ou une sorte de patrouille, ou quelque chose de ce genre.

Lire la suite