William G. Tapply – Dérive sanglante

Les lectures génèrent des envies différentes : de lire un autre titre, de voyager, de changer de travail… Le roman de William G. Tapply, intitulé Dérive sanglante, m’a fait songer à aller dans le Maine et d’y pousser la porte de la boutique Chez Kate – Appâts et articles de pêche. J’y bavarderais des nouveautés en matière de pêche (là, il faudrait réviser un peu, moi qui n’ai jamais pêché) et puis on irait s’asseoir avec Stoney et Ralph au bord de Bitch Creek… Une idylle qui serait peut-être un peu perturbée par la présence d’un cadavre flottant dans l’eau !

(…) un homme seul et sans racines, sans passé, sans vision nette de l’avenir, juste ces quelques éclats de mémoire flous qui semblaient le rattacher aux bois du Maine.

Lire la suite

Alexandra Marinina – L’illusion du péché

MarininaChers amis lecteurs, cap à l’est aujourd’hui avec un roman policier signé par Alexandra Marinina, l’une des auteures russes du genre les plus en vue aujourd’hui. Dans L’illusion du pêché, une vieille dame fortunée, Katia Aniskovets, est retrouvée morte dans son appartement. Le mobile ? Au premier abord, les nombreux tableaux qu’elle possédait. Pas si simple…

Lire la suite

Charlotte Link – La dernière trace

dsc_0220

Celles et ceux qui espéraient se retrouver transportés à Berlin ou dans un village bavarois en lisant du patois seront forcément déçus. L’auteure allemande Charlotte Link, qui atteint d’ailleurs régulièrement les premières places de la liste des best-sellers du magazine Spiegel, nous emmène avec son roman, Die letzte Spur (La dernière trace), en Angleterre pour y résoudre une affaire ancienne – la disparition d’une femme…

(j’ai lu le livre en version originale, vous trouverez néanmoins les informations sur l’édition française à la fin de l’article)

Lire la suite

Marc Elsberg – Black-out

Elsberg

Rome, Berlin, Amsterdam… Le courant électrique cesse d’alimenter le vieux continent par une froide soirée d’hiver. Ce qui semble être d’abord une défaillance technique va très rapidement se révéler être une attaque ciblée et faire sombrer toute l’Europe dans l’anarchie. Avec Black Out, Marc Elsberg nous livre non seulement un véritable thriller, mais également une analyse de notre société et de sa vulnérabilité… Lire la suite

Jón Hallur Stefánsson – Brouillages

DSC_0425

Comment ai-je découvert cet auteur ? A l’occasion de la rentrée littéraire de cette année, les revues prêtent beaucoup attention à un auteur islandais – Stefánsson – dont le nouveau roman vient de sortir. Je me précipite dans notre médiathèque pour emprunter un de ses livres – un seul était disponible, un policier. Très contente de mon acquisition, je rentre à la maison en échafaudant le projet d’écrire un post original pour le blogue qui évoquerait le côté policier de l’auteur (tandis que tout le monde parle de ses romans…). Et puis, quelques jours après, je m’aperçois que j’ai confondu deux auteurs venus de l’Islande : Jón Hallur Stefánsson et Jón Kalman Stefánsson ! Cette petite confusion m’a permis non seulement de découvrir un polar intitulé Brouillages (Babel) écrit par Jón Hallur Stéfansson, mais m’a aussi amenée à rechercher les informations sur le système des noms islandais sur internet (très intéressant !)

Lire la suite