Benedict Wells – Le dernier été

En début d’année, je vous ai parlé d’un certain Jules et de sa famille brisée par un accident tragique. Le livre, édité en français sous le titre La fin de la solitude, vient de sortir en poche et je vous encourage à y jeter un coup d’œil – cette histoire mélancolique et si touchante devrait bien se marier avec l’arrivée de l’automne et les premières tisanes ! Pour découvrir un peu plus son jeune auteur, Benedict Wells, la maison d’édition Slatkine & Cie a eu la bonne idée d’éditer son premier livre : Le dernier été. Sorti en Allemagne en 2008, le roman raconte l’histoire de l’enseignant Robert Beck qui fait un bilan de sa vie et appréhende ce qu’il va devenir par la suite.

Lire la suite

Publicités

Siegfried Lenz – Der Überläufer

LenzCela fait déjà quelque temps que je souhaitais me plonger dans l’œuvre de Siegfried Lenz, un écrivain allemand majeur du XXème siècle, récemment décédé. Si mon choix initial se portait sur « La leçon d’allemand », je me suis finalement laissé séduire par « Der Überläufer » (« Le déserteur » ou « Le transfuge », non traduit à ce jour en français), que m’a offert mon amie Ina. Dans les derniers mois de la guerre, Walter Proska, un soldat allemand engagé sur le front Est, décide de rejoindre l’ennemi. Une critique de la guerre et une interrogation sur le sens du devoir. Lire la suite

Eric Berg – La maison des brouillards

Berg

Si l’envie vous taraude de reprendre contact via Facebook avec d’anciens camarades perdus de vue, peut-être feriez-vous mieux de lire au préalable ce livre! Dans La maison des brouillards d’Eric Berg, Philip, Timo, Leonie et Yasmin conviennent de se donner rendez-vous sur l’île d’Hiddensee pour des retrouvailles. Mais le week-end s’achève par « la nuit sanglante d’Hiddensee », comme l’évoquent les journaux : 3 morts et une personne dans le coma (l’assassin présumé). Deux ans plus tard, une journaliste berlinoise, Doro Kagel, doit rédiger un article évoquant l’affaire et se lance dans des recherches qui révèlent de nombreux secrets… Lire la suite

Ernst Wiechert – Les Enfants Jéromine

WiechertPrusse-Orientale. Début du XXème siècle. Dans un petit village de l’Empire allemand, dont le nom « Sowirog »  signifie en slave « Le coin aux chouettes », les saisons se succèdent, marquées par le travail et la religion. Des sept enfants Jéromine, Jons Ehrenreich part en ville pour étudier la médecine, dans le but de revenir servir les siens dans son village. Le roman Les Enfants Jéromine est considéré comme le chef d’oeuvre d’Ernst Wiechert et relate la vie du village et l’éducation du jeune Jons dans le contexte de la première moitié du XXème siècle.  Lire la suite

Benedict Wells – La fin de la solitude

Aujourd’hui, je voudrais vous présenter un jeune auteur allemand (né en 1984 !), Benedict Wells, qui rencontre un beau succès dans son pays grâce à ses 4 livres. Son dernier roman, Vom Ende der Einsamkeit (2016 , Diogenes) est sorti en France sous le titre La fin de la solitude (2017, Slatkine & Cie). Un livre touchant qui raconte l’histoire d’une famille brisée, de frères et sœurs et des liens qui les unissent, de l’enfance, de la solitude et de l’amour.

Eine schwierige Kindheit ist wie ein unsichtbarer Feind, dachte ich. Man weiß nie, wann er zuschlagen wird.

Lire la suite

Elisabeth Herrmann – Jeu de massacre à Berlin

Avec la couronne, on est presque dans le thème de la galette des Rois, me direz-vous ? Mais attention à ne pas avaler de travers un morceau de galette, car cette couronne est en réalité un message de la reine noire qui annonce sa prochaine victime… Le Jeu de massacre à Berlin (Slatkine & Cie) peut commencer, avec une mise en scène assurée par l’auteure allemande à succès, Elisabeth Herrmann, et sous la houlette de son personnage principal, l’avocat Joachim Vernau.

Lire la suite

Eric Berg – La mémoire des morts

Que diriez-vous en fin d’année d’une petite excursion dans l’île de Poel, située dans la région de Mecklembourg – Poméranie occidentale, en Allemagne? C’est là que Lea et toute sa bande d’amis passèrent une enfance heureuse jusqu’en 1990, date à laquelle les frontières de la RDA s’ouvrirent et l’un des leurs vint à disparaître. 23 ans après, les fantômes du passé resurgissent… Bienvenue dans La mémoire des morts (Editions Slatkine & Cie) d’Eric Berg ! Lire la suite