Benedict Wells – La fin de la solitude

Aujourd’hui, je voudrais vous présenter un jeune auteur allemand (né en 1984 !), Benedict Wells, qui rencontre un beau succès dans son pays grâce à ses 4 livres. Son dernier roman, Vom Ende der Einsamkeit (2016 , Diogenes) est sorti en France sous le titre La fin de la solitude (2017, Slatkine & Cie). Un livre touchant qui raconte l’histoire d’une famille brisée, de frères et sœurs et des liens qui les unissent, de l’enfance, de la solitude et de l’amour.

Eine schwierige Kindheit ist wie ein unsichtbarer Feind, dachte ich. Man weiß nie, wann er zuschlagen wird.

Lire la suite

Publicités

Elisabeth Herrmann – Jeu de massacre à Berlin

Avec la couronne, on est presque dans le thème de la galette des Rois, me direz-vous ? Mais attention à ne pas avaler de travers un morceau de galette, car cette couronne est en réalité un message de la reine noire qui annonce sa prochaine victime… Le Jeu de massacre à Berlin (Slatkine & Cie) peut commencer, avec une mise en scène assurée par l’auteure allemande à succès, Elisabeth Herrmann, et sous la houlette de son personnage principal, l’avocat Joachim Vernau.

Lire la suite

Eric Berg – La mémoire des morts

Que diriez-vous en fin d’année d’une petite excursion dans l’île de Poel, située dans la région de Mecklembourg – Poméranie occidentale, en Allemagne? C’est là que Lea et toute sa bande d’amis passèrent une enfance heureuse jusqu’en 1990, date à laquelle les frontières de la RDA s’ouvrirent et l’un des leurs vint à disparaître. 23 ans après, les fantômes du passé resurgissent… Bienvenue dans La mémoire des morts (Editions Slatkine & Cie) d’Eric Berg ! Lire la suite

Peter Wohlleben – La vie secrète des arbres

Wohlleben

Les températures clémentes de ces derniers jours vous ont-elles donné l’envie d’aller vous ballader en forêt ? Si oui, le livre de Peter Wohlleben, La vie secrète des arbres, paru aux Editions Les arènes, est fait pour vous ! Dans un récit très vivant, rempli d’anecdotes ou d’informations scientifiques rendues accessibles, l’auteur réussit à nous faire porter sur la forêt un tout autre regard qui fera que, comme le précise la quatrième de couverture, « votre promenade dans les bois ne sera plus jamais la même »…

Lire la suite

Charlotte Link – La dernière trace

dsc_0220

Celles et ceux qui espéraient se retrouver transportés à Berlin ou dans un village bavarois en lisant du patois seront forcément déçus. L’auteure allemande Charlotte Link, qui atteint d’ailleurs régulièrement les premières places de la liste des best-sellers du magazine Spiegel, nous emmène avec son roman, Die letzte Spur (La dernière trace), en Angleterre pour y résoudre une affaire ancienne – la disparition d’une femme…

(j’ai lu le livre en version originale, vous trouverez néanmoins les informations sur l’édition française à la fin de l’article)

Lire la suite

Christoph Hein – Prise de territoire

prisedeterritoire

Depuis plusieurs semaines et après une belle panne de lecture que chacun(e) a connue à un moment ou à un autre (souhaitons maintenant un bon rétablissement à Patrice qui se trouve en plein tourment), j’enchaîne de bonnes lectures et rien ne m’arrête, surtout pas Christoph Hein avec son roman Prise de territoire ! Il confirme en effet que j’ai la main heureuse ces derniers temps en ce qui concerne le choix de titres. La vie d’un réfugié en Allemagne de l’Est de l’après-guerre jusqu’aux années quatre-vingt-dix – quel bon livre !

Il était l’enfant de réinstallés, dont on attendait de la reconnaissance et non pas une conduite inconvenante.

Lire la suite

Judith Hermann – Au début de l’amour

DSC_0869

Soulignons dès le départ que la traduction française du dernier livre de Judith Hermann n’est pas encore sortie. Elle est prévue pour le mois de mars – ma chronique s’appuie donc uniquement sur la version originale qui s’intitule Aller Liebe Anfang *. Si je vous disais que Judith Hermann était une des raisons pour lesquelles je voulais écrire un blog ? Pour parler plus de la littérature allemande. Oui, c’est vrai. Pourtant, par un jeu de pouvoirs étranges, c’est seulement maintenant que je m’y mets. Mais ne vous inquiétez pas : se pencher de plus près sur la littérature germanique fait partie de mes résolutions pour l’année 2016.

Revenons donc vers Judith Hermann…

Lire la suite