Bruce Chatwin – Les jumeaux de Black Hill

Chatwin

Benjamin et Lewis sont deux frères. Quand s’ouvre le livre, on les découvre à plus de 80 ans, dormant dans le même lit. C’est leur histoire, celle d’une relation exclusive, mais aussi d’une vie au milieu des champs et de la campagne galloise durant le XXème siècle, que nous raconte Bruce Chatwin, dans Les jumeaux de Black Hill. Un livre qui vaudra à leur auteur « une reconnaissance internationale », comme le souligne l’éditeur dans la préface.

Lire la suite

Publicités

Jill Dawson – Sang d’encre

Après s’être promené à travers l’Europe de l’Est, changeons un peu de direction. Nous allons rendre visite à la célèbre écrivaine américaine, Patricia Highsmith, séjournant en Angleterre. Son histoire, écrit par Jill Dawson, s’intitule Sang d’encre.

Cela porte malheur de parler du roman sur lequel on travaille. C’est comme d’ouvrir le four quand on fait cuire un soufflé : le soufflé retombe et tout est raté.

Lire la suite

Evelyn Waugh – La fin d’une époque

DSC_0566-2

Aujourd’hui, place à des nouvelles !

J’ai eu le plaisir de découvrir récemment La fin d’une époque et son auteur Evelyn Waugh qui, à mon avis, reste un peu dans l’ombre des autres auteurs britanniques de la 1ère moitié du XXème siècle. Je suis ressortie charmée par ses nouvelles, que ce soit grâce à son humour ou son art d’observation du monde…

Lire la suite

William Boyd – L’attente de l’aube

DSC_0942

L’attente de l’aube de William Boyd est un roman que j’ai trouvé dans une des armoires à livres qui poussent maintenant dans de nombreuses villes ou villages pour inciter les gens à lire, à échanger, à découvrir de nouveaux titres. J’ai été tout de suite attirée par la belle couverture aux allures nostalgiques et l’ai emmené avec moi à la maison où il a attendu le moment propice. Et c’est justement en automne où j’ai eu envie de faire un voyage dans la vieille Europe…

Lire la suite

Peter Guttridge – Promenade du crime

DSC_0040

Le roman Promenade du crime (avec une très belle couverture, si typique pour Babel noir) de Peter Guttridge nous a été recommandé par un monsieur enthousiaste au Salon du livre à Paris, il y a déjà quelques années. Il s’agit en fait du premier tome d’une trilogie nommée La trilogie de Brighton. L’occasion de faire la connaissance avec Robert Watts, chef de la police, et de faire une promenade dans le sud de l’Angleterre.

Lire la suite