Théodora Dimova – Mères

Dimova

Aujourd’hui, c’est à mon tour d’intégrer ce mois thématique où nous souhaitons mettre les écrivains de l’Europe de l’Est à l’honneur. J’aurais bien aimé vous présenter un livre lumineux et optimiste, susceptible d’apporter un peu de soleil chez vous lors de ce dimanche pluvieux. Au lieu de ça, je vais vous conseiller d’acheter ce roman bulgare intitulé Mères, provenant de la plume de Théodora Dimova, qui décortique les origines de la violence à travers les destins d’un groupe d’adolescents.

(…) son père, Yordann, était dans l’incapacité absolue de comprendre que l’on ne puisse s’adonner à l’écriture de romans et de poèmes, pour lui, les gens qui ne s’occupaient pas de littérature n’étaient que des semi-humains, voire des non-humains.

Lire la suite

Publicités

Victor Paskov – Ballade pour Georg Henig

Paskov

« Le mois de l’Europe de l’Est » nous emmène aujourd’hui en Bulgarie, pays qui a récemment célébré ses 10 ans d’appartenance à l’Union Européenne et qui, je dois l’avouer, restait pour moi un terrain inconnu dans le domaine littéraire. Victor Paskov nous fait part dans son roman Ballade pour Georg Henig de l’amitié entre un petit garçon, Victor, et un vieux luthier d’origine tchèque, Georg Henig. Lire la suite