Mois de l’Europe de l’Est : résultats du concours !

logo-epg

Voici comme promis les résultats du concours que nous avons organisé avec Goran. Merci aux participants. Et comme vous le savez, 100% des gagnants ont tenté leur chance, mais malheureusement il ne peut y avoir que deux vainqueurs. Aussi, sans plus attendre voici le nom des gagnants :

Pour recevoir votre livre, merci de nous envoyer votre nom et prénom ainsi que votre adresse sur nos e-mails ou bien à partir de notre page contact. Bravo à vous deux. Merci encore à tous les participants.

Publicités

Mois de l’Europe de l’Est – le concours !

logo-epg
Le mois de l’Europe de l’Est d’Eva, Patrice et Goran est terminé depuis quelques jours, mais nous avons décidé de jouer les prolongations en organisant un petit concours qui vous permettra de gagner deux livres.

Le principe du concours que nous organisons est très simple… Il vous suffit de nous dire, dans les commentaires ci-dessous, quel est l’auteur(e) ou le roman d’Europe de l’Est que vous aimez particulièrement (chroniqué durant le mois de mars ou pas) ou que vous aimeriez découvrir, et pourquoi. Enfin, il faut nous indiquer quel livre vous souhaitez recevoir parmi les six de la liste ci-dessous.

Le concours est ouvert à toutes et à tous, bien évidemment, que vous ayez chroniqué ou pas.

Aussi, en fonction des réponses, nous organiserons un tirage au sort et désignerons le nom des deux vainqueurs le vendredi 27 avril.
Merci et au plaisir de vous lire.

 

Mois de l’Europe de l’Est – le bilan !

logo-epg

Le mois de l’Europe de l’Est d’Eva, Patrice et Goran est désormais terminé. Aussi, avant d’en venir au bilan, avec Goran nous tenions à remercier tous les participants. C’est grâce à vous tous que ce mois de mars a été aussi riche. Mais venons-en aux chiffres, car un bilan sans chiffres, c’est un peu comme une bière sans alcool (ou les Pâques sans œufs, pour rester dans l’actualité). Lire la suite

Petra Hůlová – Les montagnes rouges

Après avoir fait le choix des livres pour le Mois de l’Europe de l’Est, il nous a rapidement sauté aux yeux que beaucoup d’entre eux évoquent la Deuxième Guerre Mondiale ou d’autres périodes tragiques du XXème siècle en Europe. Pour rompre un peu avec cette lignée, je vous propose un agréable dépaysement venant de la plume d’une auteure tchèque Petra Hůlová. Attelez votre cheval et suivez-moi dans Les montagnes rouges en Mongolie !

Quand il y a le shoroo chez nous, des sacs en plastique virevoltent tout autour du ger. Je m’assois parfois dehors pour regarder le sable tournoyer, l’horizon se teinter d’or et de brun et le soleil, mat et tremblant dans un tourbillon de poussière jaune. Les chaussures virent au gris sous une pellicule de poussière, cette poussière qui pique les yeux et crisse entre les sabots des chevaux ; elle rend tout le troupeau nerveux et le nokhoï est à la peine pour séparer les juments qui allaitent et leurs poulains des autres.

Lire la suite

Simona Sora – Hôtel Universal

Sora

Au-delà du plaisir de la lecture, les livres sont également un sujet d’échanges et de rencontres. J’ai ainsi découvert Simona Sora et son Hôtel Universal, paru chez Belfond, grâce à Laure Hinckel, présidente du Café Bouquins de Chartres, qui n’est autre que la traductrice de ce livre. Je vous invite à venir consulter son blog ainsi que celui du Café Bouquins, où vous pouvez suivre le compte-rendu des rencontres autour des livres. Une bonne occasion de glaner quelques bons conseils de lecture ! Sans plus attendre, allons ouvrir les portes de l’hôtel Universal de Bucarest…

Lire la suite

Pavel Kohout – L’heure étoilée du meurtrier

Décidément, les Tchèques ont un lobby fort sur ce blog, on ne peut le nier ! Je vous présente donc aujourd’hui un autre auteur venu de ce pays : Pavel Kohout. Ecrivain, dramaturge et poète, né en 1928, il fait partie des personnages les plus connus sur la scène littéraire tchèque. J’aurais bien aimé de vous parler de « L’exécutrice » (chez Albin Michel), un roman dont l’héroïne fréquente un lycée pour les bourreaux – cette idée a permis à l’auteur de se pencher sur les pratiques des régimes totalitaires, sur la nature humaine et sa cruauté sous un autre angle, plutôt humoristique. Mais comme d’habitude, mes choix sont aussi influencés par la disponibilité des livres en français. Je vous propose donc de vous rendre à Prague, avec L’heure étoilée du meurtrier (chez folio).

* (si vous avez l’habitude de ne lire que le début de l’article, ne passez pas cette fois-ci à côté du petit sondage en bas de cette page !)

Lire la suite

Ladislav Mňačko – La mort s’appelle Engelchen

Pour moi, la Slovaquie ne devait pas manquer à notre sélection de ce mois-ci. Ce n’était pas facile de trouver un titre (soit le livre n’a pas été traduit soit il est épuisé), mais mon choix s’est finalement porté sur un auteur slovaque très connu, Ladislav Mňačko. Dans son livre autobiographique, La mort s’appelle Engelchen, l’auteur raconte la vie des partisans et nous remémore un des événements tragiques de la Seconde Guerre Mondiale.

Lire la suite