Isabelle Spaak – Ça ne se fait pas

Spaak

Juillet 1981. Fernand Spaak est tué d’un coup de fusil par son épouse, qui se suicide ensuite en s’électrocutant dans son bain. Ce fait divers qui eut alors un fort retentissement en Belgique est à la base du roman d’Isabelle Spaak, une des trois filles du couple, dans son roman Ça ne se fait pas, paru aux Editions des Équateurs.

Il n’y avait ni criminel ni enquête. Seulement un meurtre, le parfum d’un scandale qui pouvait éclabousser une famille au nom trop connu dans un pays trop petit. Et cette famille, c’était la mienne.

Lire la suite

Publicités

Bruce Chatwin – Les jumeaux de Black Hill

Chatwin

Benjamin et Lewis sont deux frères. Quand s’ouvre le livre, on les découvre à plus de 80 ans, dormant dans le même lit. C’est leur histoire, celle d’une relation exclusive, mais aussi d’une vie au milieu des champs et de la campagne galloise durant le XXème siècle, que nous raconte Bruce Chatwin, dans Les jumeaux de Black Hill. Un livre qui vaudra à leur auteur « une reconnaissance internationale », comme le souligne l’éditeur dans la préface.

Lire la suite

Petra Hůlová – Les montagnes rouges

Après avoir fait le choix des livres pour le Mois de l’Europe de l’Est, il nous a rapidement sauté aux yeux que beaucoup d’entre eux évoquent la Deuxième Guerre Mondiale ou d’autres périodes tragiques du XXème siècle en Europe. Pour rompre un peu avec cette lignée, je vous propose un agréable dépaysement venant de la plume d’une auteure tchèque Petra Hůlová. Attelez votre cheval et suivez-moi dans Les montagnes rouges en Mongolie !

Quand il y a le shoroo chez nous, des sacs en plastique virevoltent tout autour du ger. Je m’assois parfois dehors pour regarder le sable tournoyer, l’horizon se teinter d’or et de brun et le soleil, mat et tremblant dans un tourbillon de poussière jaune. Les chaussures virent au gris sous une pellicule de poussière, cette poussière qui pique les yeux et crisse entre les sabots des chevaux ; elle rend tout le troupeau nerveux et le nokhoï est à la peine pour séparer les juments qui allaitent et leurs poulains des autres.

Lire la suite

Simona Sora – Hôtel Universal

Sora

Au-delà du plaisir de la lecture, les livres sont également un sujet d’échanges et de rencontres. J’ai ainsi découvert Simona Sora et son Hôtel Universal, paru chez Belfond, grâce à Laure Hinckel, présidente du Café Bouquins de Chartres, qui n’est autre que la traductrice de ce livre. Je vous invite à venir consulter son blog ainsi que celui du Café Bouquins, où vous pouvez suivre le compte-rendu des rencontres autour des livres. Une bonne occasion de glaner quelques bons conseils de lecture ! Sans plus attendre, allons ouvrir les portes de l’hôtel Universal de Bucarest…

Lire la suite

Pawel Huelle – Mercedes-Benz

HuelleC’est en Pologne que nous emmène aujourd’hui notre série consacrée à l’Europe Centrale et Orientale. Ecrit dans les années 2000 par Pawel Huelle, Mercedes-Benz (sous-titré « Sur des lettres à Hrabal ») est un roman dans lequel le narrateur écrit une lettre posthume à l’écrivain tchèque Bohumil Hrabal. Il y raconte ses leçons de conduite avec la jolie monitrice Mademoiselle Ciwle, l’histoire de sa famille, et tout en digressions, nous dépeint l’histoire de son pays au 20ème siècle. Une découverte pour le moins originale et séduisante ! Lire la suite

Sandra Kalniete – En escarpins dans les neiges de Sibérie

KalnieteLongtemps coincés entre l’Allemagne et la Russie, les Pays Baltes connurent une histoire particulièrement tourmentée au cours du XXème siècle, que j’avais déjà abordée sur ce blog grâce à l’excellent livre de Jan Brokken Les âmes baltes. Sandra Kalniete, députée européenne et ex-ministre des Affaires Etrangères de Lettonie, nous raconte dans En escarpins dans les neiges de Sibérie, le destin qui fut celui de sa famille, déportée en Sibérie. Un témoignage poignant mêlant la Grande Histoire et l’histoire personnelle.

Mes parents n’ont pas souhaité offrir d’autres esclaves au pouvoir soviétique. Je n’ai eu ni frère ni sœur. Nous sommes rentrés en Lettonie le 30 mai 1957.

Lire la suite

Ivana Bodrožić – Hôtel Z

BodrozicVukovar, 1991. La ville croate fait l’objet d’un siège de près de 90 jours de l’armée populaire yougoslave et de forces paramilitaires serbes. C’est le point de départ choisi par Ivana Bodrozic pour son roman Hôtel Z : elle y raconte le sort d’une famille croate, dont le père resté défendre sa ville est porté disparu, et qui est contrainte de quitter la ville. La guerre est en arrière-plan, et l’on suit surtout leur histoire sur une période de 10 ans, le tout vu par les yeux d’une jeune fille. Un très beau roman, émouvant, sans pathos. Lire la suite